dimanche 21 avril 2013

Baubô


Quand Hadès eût entraîné aux Enfers la fille aimée de Déméter, Coré (Perséphone ou Porserpine, au choix) pour en faire son épouse, la déesse en eût un chagrin tel qu’elle refusa de rendre la terre fertile, de faire mûrir les moissons ; le monde entier devint stérile et la famine fit rage parmi les hommes.
L’affaire fut portée au tribunal de Zeus qui rendit son verdict : Coré passerait les six mois d’hiver bien au chaud sous la terre auprès de son époux et les six mois d’été au grand soleil avec sa mère.
Déméter pourtant satisfaite, restait si choquée qu’elle ne parvenait pas à retrouver son sourire sans lequel rien ne peut fructifier sur la Terre. L’humanité était en péril.
Zeus lui envoya Iambé, la fille de Pan et d’ Echo ; la nymphe tenait de son gaillard de père un répertoire fourni de chansons paillardes propres à réjouir tous ceux qui reprenaient les refrains. Déméter restait morose et sans voix et la Terre sans moissons.
Iambé avait pour nourrice Baubô, une sorte de monstre femelle qui portait ses yeux au bout des seins et parlait avec l’orifice que généralement on garde silencieux en public. Devant l’impuissance de sa nourrissone  et l’urgence de la situation, l’étrange personne intervint et, soulevant sa tunique, elle dévoila sa grotesque anatomie, puis, parlant par la bouche qu’en principe on fait taire, elle fit éclater le grand rire des Dieux et à sa suite, celui de la déesse offensée.
 Déméter avait ri, la pluie se mit à tomber, un arc-en-ciel traversa les nuages ramenant le soleil et sur la terre reverdie, le premières pousses se sont montrés : le monde était sauvé !

1 commentaire:

manouche a dit…

Nous sommes entourés de Bobos qui nous font bien rire!

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...