S'il est vrai que la parole est le meilleur véhicule du conte, de même que c'est en marchant qu'on regarde le mieux un paysage, il est néanmoins utile, par désir ou par commodité, de prendre la voiture le train ou l'avion.

Le conte, pour se faire entendre, doit parfois lui aussi voyager au moyen d'encre et de papier. Voici qu'un carrosse nouveau lui est offert... le blog.
Puisse-t-il vous emporter dans son périple magique.



On fait des reproches à un amant; mais en fait-on à un mari, quand on n'a à lui reprocher que de n'avoir plus d'amour?

Madame de LAFAYETTE (1634-1693), La Princesse de Clèves.

dimanche 31 août 2014

Quelque part

en Alsace, tout au bord de la Franche-Comté...le village de Hirtzbach...


...Un homme riche eût besoin d'une glacière..

 Mais la méchante sorcière qui vivait en ces lieux, dérangée par le bruit des maçons,
...jeta un sort à l'homme riche, ce dont s'indignèrent trois canards qui nageaient sur un étang.
Ils nagèrent, nagèrent, nagèrent...
...pour aborder dans sur la rive.
...Délaissant l'eau pour la terre ferme...
Ils sont arrivés au pied d'un très vieil arbre et lui ont demandé: "Qu'est-il arrivé à l'Homme Riche?"

-Je ne sais pas dit l'arbre; il n'y a qu'un instant, il était assis sur ce banc, puis il a disparu.
Les canards ont poursuivi leur enquête et ils sont arrivés, à la Maison de Bois qui les regardait de sont plus grand oeil, tout largement ouvert.
Où est passé l'Homme Riche ont demandé les canards? - Je n'en sait rien à dit la Maison de Bois; il faut demander aux Nains. Tout à l'heure ils dansaient la ronde sous leur kiosque.
Merci, ont répondu les canards et ils de sont dandinés jusqu' au kiosque mais les nains n'y étaient plus. Au détour du chemin, ils ont trouvé leur maison.
La maison était vide... Les canards marchaient, marchaient; ils étaient fatigués. Les canards ne sont pas fait pour arpenter les chemins.... Dans la Maison Toute Ronde, une vieille femme cassait des noix...


Elle non plus n'avait pas vu l'Homme Riche. Il faut, dit-elle, demander aux Trois Arbres Dressés.
Rapprochez-vous de l'eau, ont répondu les Trois Arbres; et les canards ont vu le Petit Pont sur le Ruisseau. Ils étaient bien contents! Ils allaient enfin pouvoir nager et reposer leurs pauvres- petites -pattes- palmées- pas- faites-du-tout-pour-marcher-sur-la-terre.
Le plus grand des arbres leur a montré un banc; mais les canards ne sont pas faits pour s'asseoir sur des bancs et en plus, ils voulaient savoir ce qu'était devenu l'Homme Riche.
Ils ont sauté dans l'eau, sont passés sous le Petit Pont...
Et c'est juste avant la Cascade qu'ils l'ont enfin trouvé! Ils ont eu du mal à le reconnaître! Assis sur une pierre au bord de l'eau, il est devenu crapaud..... Jeunes filles, si vous allez dans le Sundgau, visitez le Parc Enchanté et quand vous verrez le Gros Crapaud de Pierre, n'hésitez pas à l'embrasser! C'est une Homme Riche qui vous construira des Palais de Pierre bien frais et jamais plus vous ne manquerez de sorbets...

samedi 23 août 2014

LA THEOGONIE




Les Muses parlent:

... Nous disons beaucoup de mensonges
Tous pareils à la vérité...

Mais s'il nous plaît, la vérité,
La vérité entière et pure,
Nous l'énonçons d'une voix sûre...

HESIODE (Traduction Marguerite Yourcenar)

vendredi 22 août 2014



Aux jeunes gens, les durs travaux; aux hommes mûrs
La méditation et les conseils; aux vieux,
La prière, et un coeur qui se souvient des dieux.

HESIODE (Traduction Marguerite Yourcenar)

jeudi 21 août 2014



... Et mieux vaut vivre esclave et de pain noir nourri
Que régner chez les morts...

HOMERE (Traduction Marguerite Yourcenar)

mercredi 20 août 2014

... Car il viendra, le jour quoi verra Troie en flammes
Et Priam abattu et son peuple tombé...

HOMERE (Traduction Marguerite Yourcenar)


mardi 19 août 2014

Saint Bernard de Clairvaux

Sa "parole de miel" lui a valu d'être le saint protecteur des abeilles et des apiculteurs. Aussi prions Saint Bernard d'intercéder en leur faveur, elles en ont bien besoin.
Né près de Dijon en 1090 et de santé fragile, il n'en composa pas moins  300 sermons, rédigea la règle de l'ordre du temple, fonda l'ordre des Cisterciens , l'abbaye de Clairvaux et prêcha la seconde croisade. Une vie bien remplie pour un homme si faible qu'il fallait disait-il, le ressusciter chaque matin et ceci pendant 63 ans. 
Sa mère alors qu'elle l'attendait, vit en rêve un petit chien blanc qui "garderait la maison de Dieu et aboierait contre les méchants". Ce pourquoi on le figure presque toujours vêtu de l'habit blanc des moines de Citeaux. 
Lui-même rêva beaucoup tant éveillé qu'endormi. Dans sa jeunesse, c'est Satan lui-même qui lui envoya en songe de troublantes tentations sous forme de belles jeunes filles; Il ne succomba pas et c'est pourquoi auprès de lui figure souvent un diablotin enchaîné.
Indifférent aux plaisirs matériels, il s'imposait des jeûnes sévères qui sans doute pourraient expliquer ses faiblesses et aussi certaines apparitions. Car Bernard fréquentait volontiers le Christ et sa Sainte Mère. Le Christ qu'il voyait souffrir sur la croix et dont il n'hésitait pas à boire le sang qui coulait de la plaie qu'il avait au flanc.
La Vierge aussi n'a pas manqué de le désaltérer. Figurez-vous qu'un jour qu'il priait devant sa statue, la pierre s'est animée et Marie lui a offert son sein dont il a bu le lait. Ce "Miracle de la Lactation" a perturbe le peintre Alfonso Cano. S'il n'a pas osé représenter Saint Bernard les lèvres sur le sein de la Vierge, il a imaginé la mère du Christ pressant son têton et en faisant jaillir un long jet en direction de la bouche ouverte du bon moine. Ce que pour ma part, je trouve tout aussi choquant.

dimanche 17 août 2014


... Et les bûchers des morts et leur lourde fumée...

HOMERE (Traduction Marguerite Yourcenar)