mercredi 12 septembre 2012

La Salamandre




Par une glaciale et lumineuse journée d’hiver, à Chambord, François I° s’approchant d’une cheminée, crut voir dans les cendres encore rougeoyantes, une ravissante créature en robe de velours noir rebrodée d’or.
Lui qui aimait tant les femmes, et par ailleurs grelottait dans les immenses salles de son beau château, aurait bien voulu la rejoindre..
Las, c’était une salamandre… dont on dit qu’elles sont les esprits du feu.
En souvenir de cet instant de rêve, il choisit pour emblème la frileuse bestiole et la fit figurer sur ses armoiries :

« D’azur à la salamandre couronnée d’or sur un brasier de gueules, au chef aussi d’azur chargé de trois fleurs de lys d’or et soutenu d’une devise du même :

J’y vis et je l’éteins »


1 commentaire:

manouche a dit…

La devise aurait, pu être "J'y vis et je l'étreins"...

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...