samedi 21 novembre 2009

Les nombres symboliques : 3,7, 9, 12 etc… copié

La symbolique des nombres est basée sur de très anciennes croyances dont on trouve des échos dans les religions.
Les principaux dieux de l’Olympe sont trois qui se partagent le gouvernement du monde: Zeus maître du ciel et de la terre ; Poséidon qui règne sur les ondes et Hadès qui détient l’empire du monde souterrain. Mais le total des habitants de l’Olympe est douze, comme les douze travaux d’Hercule, les douze signes du zodiaque, les douze fils de Jacob et les douze apôtres de Jésus.
On trouve chez les chrétiens la Sainte Trinité : le Père le Fils et le Saint-Esprit
Dans le contes les vœux sont généralement au nombre de trois et les formules magiques doivent souvent se répéter trois fois pour être efficaces.
Multiple de trois, le neuf apparaît assez souvent en souvenir des Muses qui étaient neuf , et de Déméter qui chercha sa fille Perséphone pendant neuf jours.
Les chrétiens pratiquants font souvent des « neuvaines ».
Le tribut payé à Minos par Athènes tous les neuf ans était de sept jeunes gens et sept jeunes filles. Ce qui nous conduit au nombre sept.
.Presque tous les nombres sont symboliques et on les retrouve presque tous dans les contes. Mais suivons Vladimir Propp qui recense sept types de personnages de contes :
1/le méchant : monstre, dragon, ogre ou sorcière
2/le protecteur, fée ou magicien
3/ son auxiliaire, lutin, animal intermédiaire entre le protecteur et le héros
4/ celui ou celle pour qui le héros doit partir en quête :c’est une princesse, un roi, une reine ou encore un des parents du héros
5/ celui qui ordonne la quête ; un roi ou une reine la plupart du temps
6/ le héros
7/ le traître, personnage intermédiaire entre le méchant et le héros.
Aussi, regardons de plus près le nombre 7
Il existe dans toute l’Europe des superstitions et traditions concernant le 7° enfant d’une famille, lequel est supposé avoir certains pouvoirs ou particularités tels que voyance ou talent de guérisseur : voici le Petit Poucet qui cause la mort des sept filles de l’ogre et qui fait penser à Orion pourchassant les sept Pleïades. Il pourrait encore symboliser la fin des civilisations matriarcales : Poucet prend les couronnes d’or des filles de l’ogre pour les poser sur la tête de ses frères. L’ogre tue ses propres filles ; le règne des garçons peut commencer. Un sujet de réflexion : dans les contes, principalement depuis que l’influence du christianisme se fait sentir, l’ogre et le diable ont la même fonction. Dans certaines versions le diable s’est substitué à l’ogre.
Aussi, dans le Petit Poucet, il faudrait prendre l’assassinat des filles, donc du matriarcat comme une œuvre néfaste. Ce qu’on ne peut que constater.
Poucet et le Chat Botté ont des bottes qui parcourent sept lieues en une seule enjambée.
Barbe-Bleue a sept femmes
Le petit tailleur « en tue sept d’un coup », les dragons ont souvent sept têtes.
Le nombre sept renvoie à la division lunaire en quatre fois sept jours, Egalement aux sept planètes de l’astrologie traditionnelle qui correspondent aux sept jours de la semaine :
Soleil, dimanche
Lune lundi
Mars mardi
Mercure mercredi
Jupiter jeudi
Vénus vendredi
Saturne samedi
Dans le temps de la naissance du conte, Uranus, Neptune et Pluton étaient ignorées.
Chez les Yogis, la Kundalini, source d'énergie sexuelle et spirituelle, passe à travers sept shakras : 6 corporels plus le « lotus aux mille pétales ».
Et tant d’autres significations du nombre sept ! Mentionnons encore les sept couleurs de l’Arc-en-Ciel et les sept pêchés capitaux et n’oublions pas de tourner sept fois la langue dans la bouche avant d’affirmer que tout ceci est véridique.

2 commentaires:

Lulu Sorcière a dit…

Reçu 5 sur 5 ;-)
Bises.

Anonyme a dit…

La kundalini est l'énergie de la Terre, pas du Cosmos.
L'énergie du cosmos c'est le prâna