jeudi 31 décembre 2015

Mettons les choses au Propp-


Après avoir identifié dans les contes sept personnages récurrents, Vladimir Propp nous apprend qu’à chacun sont dévolues des fonctions. Au nombre de 31, elles font avancer le conte jusqu’à son dénouement.
La bon Vlad nous informe que ces 31 fonctions n’apparaissent pas toutes dans chaque conte ; qu’elles interviennent toujours selon un ordre immuable… sauf exception et les exceptions sont nombreuses et fréquentes sans compter que parfois les fonctions d’un personnage sont exercées par un autre si bien que l’analyse d’un conte selon cette méthode ne manque jamais de se solder par une violente migraine ou une envie de talocher tout ce qui passa à portée de main ou de pied.
Mr Propp était si je me souviens bien, né sous le signe de la Vierge, celui de ceux que je nomme les « méticuleux brouillons ». J’en ai fréquenté de près quelques-uns et … mais ce n’est pas notre propose et ne tombons pas dans leur travers.
Après avoir relégué la « Morphologie du Conte » en haut d’une étagère non sans lui avoir fait subir quelques violences, j’ai été amenée , obligée devrais-je dire à le subir à nouveau.
J’en ai tiré une conclusion qui, si vous me faites confiance vous évitera bien des migraines. En effet et cela n’engage que moi, je suis persuadée que ces 31 fonctions peuvent en fait se ramener à 5 situations :
1/ Une rupture d’équilibre qui provoque une catastrophe dans la vie , la famille ou le pays du héros/victime.  Ce sont les fonctions 1 à 8.
2/Le héros/ sauveur est averti : fonctions 9 et 10. La 10 est inutile puisqu’il est évident que, si le héros refuse la mission, il n’y a plus d’histoire… En fait, il arrive qu’il la refuse mais de fil en aiguille il finit par l’accepter volontairement ou non.
3/ La quête qui comprend les fonctions 11 à 15. La rencontre avec le donateur, l’épreuve-test, le don de pouvoirs ou d’auxiliaires magiques sont des épisodes de la quête
4/ Le combat : fonctions 16/17/18. Combat, tâche impossible, obligent de la même manière le héros à se dépasser.
5/Victoire ou échec. En cas d’échec, le héros repart à la case 1 .
Ce sont ces cinq situations qu’on retrouve dans tous les contes et toujours dans le même ordre. Les fonctions qui en font partie sont facultatives et mobiles.


1 commentaire:

manouche a dit…

Alors ya plus moyen de rêver!
2016 bises !