mercredi 24 juin 2015

Autour du 8° conte...

Le 8° conte de Perrault: Les Fées ;
Résultat de recherche d'images pour "perrault les fées"La jeune fille aimable reçoit le pouvoir de transformer toutes ses paroles en perles et en roses ; la vilaine qui veut l’imiter crache vipères et crapauds .
Certaines versions de Cendrillon montrent des situations similaires où la vilaine se retrouve avec une queue d’âne plantée au milieu du front. Une queue d’âne qui conduit tout droit aux oreilles du roi Midas qui pour avoir préféré la musique populaire de Pan à la musique savante d’Apollon, et surtout et plus encore pour avoir contesté le jugement des Dieux , s’est vu gratifié d’oreilles d’âne. Que je mérite également puisque comme Midas, j’ai un faible pour la musique populaire… sans négliger l’autre cependant.
 Dans l’autre partie de l’histoire : pour avoir trop aimé l’or, Midas risque la mort puisque tout ce qu’il touche devient métal. Il doit aller se purifier dans le fleuve Pactole qui depuis charrie toujours des pépites.
On voit souvent dans les fables, les contes moraux, dans le merveilleux en général, un héros qui n’écoute pas les auxiliaires.

1 commentaire:

manouche a dit…

J'ai été élevée au mythe des paroles de la gentille et de la méchante...