mardi 19 août 2014

Saint Bernard de Clairvaux

Sa "parole de miel" lui a valu d'être le saint protecteur des abeilles et des apiculteurs. Aussi prions Saint Bernard d'intercéder en leur faveur, elles en ont bien besoin.
Né près de Dijon en 1090 et de santé fragile, il n'en composa pas moins  300 sermons, rédigea la règle de l'ordre du temple, fonda l'ordre des Cisterciens , l'abbaye de Clairvaux et prêcha la seconde croisade. Une vie bien remplie pour un homme si faible qu'il fallait disait-il, le ressusciter chaque matin et ceci pendant 63 ans. 
Sa mère alors qu'elle l'attendait, vit en rêve un petit chien blanc qui "garderait la maison de Dieu et aboierait contre les méchants". Ce pourquoi on le figure presque toujours vêtu de l'habit blanc des moines de Citeaux. 
Lui-même rêva beaucoup tant éveillé qu'endormi. Dans sa jeunesse, c'est Satan lui-même qui lui envoya en songe de troublantes tentations sous forme de belles jeunes filles; Il ne succomba pas et c'est pourquoi auprès de lui figure souvent un diablotin enchaîné.
Indifférent aux plaisirs matériels, il s'imposait des jeûnes sévères qui sans doute pourraient expliquer ses faiblesses et aussi certaines apparitions. Car Bernard fréquentait volontiers le Christ et sa Sainte Mère. Le Christ qu'il voyait souffrir sur la croix et dont il n'hésitait pas à boire le sang qui coulait de la plaie qu'il avait au flanc.
La Vierge aussi n'a pas manqué de le désaltérer. Figurez-vous qu'un jour qu'il priait devant sa statue, la pierre s'est animée et Marie lui a offert son sein dont il a bu le lait. Ce "Miracle de la Lactation" a perturbe le peintre Alfonso Cano. S'il n'a pas osé représenter Saint Bernard les lèvres sur le sein de la Vierge, il a imaginé la mère du Christ pressant son têton et en faisant jaillir un long jet en direction de la bouche ouverte du bon moine. Ce que pour ma part, je trouve tout aussi choquant.

Aucun commentaire: