mardi 17 décembre 2013

Jouer avec les enfants de CP et Grande Section

A la bibliothèque, une fois par mois, nous jouons en petits groupes, à
écrire des histoires avec Pomme Papion.

Nous utilisons un jeu qui s’appelle STORY CUBES.
Nous lançons des dés sur lesquels il y a de petits dessins.
Nous devons inventer une histoire en utilisant des mots
qui correspondent aux dessins des dés.
Pomme écrit toutes nos idées et elle nous aide à y mettre de l’ordre !

C’est amusant, mais pas facile
car l’histoire doit avoir un sens, un titre, un début et une fin.

Ensuite, nous améliorons encore notre histoire tous ensemble ou
bien en groupe, en classe, avant de la conserver
dans notre cahier d’écrivain.

Cela nous permet d’enrichir notre vocabulaire, d’employer des
petits mots pour donner du suspens à nos phrases.
Nous relisons, nous trouvons des verbes plus précis,
nous réfléchissons ensemble pour éviter les répétitions
et rendre notre histoire plus agréable à lire.

C’est passionnant et cela nous plait beaucoup !

Nous vous invitons à partager notre plaisir en vous souhaitant…
une bonne lecture !!!



Le loup qui a peur de l’orage

Trois petits cochons vivent dans un château.

Un dimanche matin, leur maman part au marché et elle ferme la porte à clé.

Elle cache la clé sous une grosse pierre en forme de pyramide.

Malheureusement, le loup l’a vue partir.

Le loup se déguise en facteur

et comme lui, il marche avec une canne .

Pendant ce temps, les petits cochons jouent dans la cour du château .

Il y a là une fontaine à l’ombre d’un grand arbre.

Un petit cochon, s’amuse avec l’eau pendant que les deux autres jouent à la balançoire.

Soudain, ils entendent frapper à la porte : TOC TOC TOC

Qui est là ? demandent les petits cochons.

C’est le facteur ! répond le loup et il entre en boitant et en s’appuyant sur sa canne.

Mais le plus grand des petits cochons l’a reconnu. Il monte dans la grande tour,

Il prend son arc et il lance une flèche qui se plante dans les fesses du loup.

Le loup a très mal, il fait la grimace,

il voit trente-six chandelles

Pour se soulager, il trempe son derrière dans la fontaine.

Mais la fontaine est magique : quand un méchant la touche, elle fait venir l’orage.

Le ciel est tout noir, il tonne et des éclairs transpercent les nuages.

Le loup effrayé se sauve en hurlant de peur et de douleur jusqu’au fond de sa tanière.

Dès qu’il est parti, l’orage s’arrête et un arc en ciel illumine toute la cour du château.

Avec Pomme le 22 novembre 2013




1 commentaire:

manouche a dit…

Ah! le plaisir des jolies écritures en atelier ludique...