lundi 21 octobre 2013

C'est bon signe

Octobre glacé,
Fait vermine trépasser.



LE SCORPION



Vendanges sont faites,  voici qu’Octobre devient Brumaire. Dans les brumes matinales,  s’avance bardé de fer et vêtu de grenat, le mystérieux Scorpion à l’œil d’acier. Il porte au doigt une hématite.
Les signes de feu déconcertés, observent le Scorpion et restent dans l’expectative. Les braises du Sagittaire redoutent une eau glaciale ; le Lion, serein,, sait bien que nulle vague jamais  n’éteindra son brasier. Le Bélier impatient, devra pourtant attendre que sa flamme naissante ait pris de l’ampleur ; alors là, oui, il pourra réchauffer le Scorpion, sinon il se perdra dans ses marais brumeux.
Car le Scorpion est marécages, le Scorpion mussé au fond d’un puits attire à lui la lune ; il peut aussi jaillir en source claire du fin fond de la terre.
Ce grand voyageur observe les us et coutumes des pays qu’il traverse et porte sur eux un regard lucide.
Petits enfants scorpions aux penchants troubles, vous à qui les parents refusent catégoriquement un chien que vous oublierez de sortir trois fois par jour, un chat qui écorchera le canapé de cuir, un poney, sous le fallacieux prétexte qu’on trouve peu de pâturages dans le XIV° arrondissement (ou un autre) de Paris, petits enfants voici la solution :
Procurez vous quelques feuilles de basilic que vous poserez à même le sol sous un pot renversé. Prenez patience et dans quelques temps vous en verrez sortir un affectueux scorpion que vous pourrez adopter en toute discrétion. Donnez-lui de la tendresse. Il faut être tendre avec le Scorpion. S’il ne manque pas d’humour, il pourrait cependant, être plus réceptif au sien qu’au vôtre : prenez garde de le blesser : à ce jeu là, il sera toujours plus fort que vous, car lui ne craint pas la souffrance. Il lui arrive même de s’y complaire.
Persévérant, ambitieux, fascinant, passionné, il cherche un bonheur que son caractère déroutant lui interdit bien souvent de trouver.
Séducteur né, il offre des orchidées à sa belle, qui tombera dans les bras de ce joyeux mélancolique
Amantes du scorpion, vous vous sentirez protégées, en sécurité, il se donnera à vous corps et âme, mais prenez garde de le contrarier. Il se réfugiera dans ses marécages non sans vous avoir aspergée de l’eau glacée de ses  paroles venimeuses. Il vous faudra alors déployer des trésors d’originalité pour le reconquérir.
On n’oublie jamais un Scorpion ; il pourra vous décevoir dans bien des domaines sauf un : il est l’amant le plus torride du zodiaque.


1 commentaire:

manouche a dit…

Octobre glacé, où ? ici 30,32 degrés !