lundi 3 juin 2013

Virelangue


Un ange qui songeait à changer son visage pour donner le change se vit si changé que, loin de louer ce changement, il jugea que tous les autres anges jugeraient que jamais ange ne rechangerait jamais, et jamais plus ange ne songea à changer.

1 commentaire:

manouche a dit…

Avait-il des chaussettes sèches ?

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...