lundi 3 juin 2013

Virelangue


Un ange qui songeait à changer son visage pour donner le change se vit si changé que, loin de louer ce changement, il jugea que tous les autres anges jugeraient que jamais ange ne rechangerait jamais, et jamais plus ange ne songea à changer.

1 commentaire:

manouche a dit…

Avait-il des chaussettes sèches ?

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...