dimanche 26 mai 2013

Enfin... il a fleuri...




Dans la nuit de Beltaine, du 30 avril au 1° mai, les Celtes offraient à l’été naissant des bouquets d’Aubépine.
Offrir du muguet au lieu d’aubépine est une tradition relativement récente.
L’histoire voudrait qu’en 1561, Louis de Girard, agent secret à la solde de Catherine de Médicis, de retour d’Italie, offrît à Charles IX un brin de muguet.
L’année suivante, le roi en distribua  à toutes les dames de la cour pour leur porter chance et fit le vœu que la tradition se perpétuât.
Il fut entendu et depuis, des villes comme Compiègne, Rambouillet ou Chaville, organisent des défilées de chars fleuris et élisent la Reine du Muguet.
Dans la seconde moitié du XX° siècle, Christian Dior, couturier parisien, crée un parfum à la senteur de muguet. Il le lance un jour de premier mai en offrant quelques brins à ses clientes.. Ces dames trouvèrent l’attention charmante et Monsieur Dior fit du muguet la fleur fétiche de sa maison. Depuis, à chaque nouveau défilé, on vaporise du muguet dans les salons, ce qui enchante les clientes et donne la migraine aux vendeuses.
Mais le muguet se moque de ces mondanités ; il pousse modestement au fond des bois depuis que Léonard, un guerrier compagnon de Clovis, lassé des combats, se retira dans un ermitage, bien résolu à ne plus jamais se servir de ses armes. Hélas, un monstrueux dragon vint le provoquer dans sa retraite. Il dut s’armer pour se défendre et parvint non sans peine à tuer le monstre. Chaque goutte de sang versée par l’ermite fit jaillir du sol une pousse de muguet.
Offrez à celle ou celui que vous aimez un bouquet de brins de muguet à 12 clochettes, entouré de feuilles de mauve et vous gagnerez son cœur à coup sur. Mais ne trichez pas ! Le brin doit avoir naturellement ses 12 clochettes et retirer ou en ajouter (comment ?) ferait effet contraire !
De même que, si offrir du muguet au premier mai porte bonheur, en donner avant ou après pourrait avoir de néfastes conséquences.
Le muguet mérite largement la réputation et les hommages qu’on lui rend.
Vous pouvez ne pas croire à ses vertus magiques, mais la science en fait également une plante bénéfique : il renforce la mémoire et les facultés intellectuelles ; humez son parfum avant d’entreprendre un travail créatif. Le mois de mai passé, une bougie parfumée au muguet vous aidera à penser.
La tisane de muguet serait un tonicardiaque dont il convient d’user avec prudence.
Moins dangereux : la racine fait disparaître les cors au pied ; mettre dans sa poche autant de racines que vous avez de cors et partez d’un pied léger.

En Allemagne, prendre garde à la Dame Blanche qui se tient auprès des plantes pour vous empêcher de les  cueillir.



1 commentaire:

Odile a dit…

Avec une température de 5 à 9° au petit matin, il a quand même de la constance, ce muguet ! Sur ma terrasse, il avait fleuri pour le 1er mai, une surprise parce que je pensais qu'il n'avait pas résisté à l'hiver ! Alors c'était bien la fête des plantes ? Bises Pomme, et bonne semaine.

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...