jeudi 25 avril 2013

La parole d'honneur du bandit (2)-





Sir Gevil est amené devant don Quebranta, assis à l'entrée de la grotte qui lui sert de repaire.
Le bandit accueille très courtoisement son prisonnier en lequel dit-il, il ne veut voir qu'un hôte dès lors que le montant de la rançon sera fixé.
Tout sera fait pour rendre son séjour agréable en attendant le versement de l'argent. Mais sir Gevil est pauvre. Le gouvernement anglais acceptera-t-il de négocier sa libération?
Mais soudain....


DE VIOLENTES CLAMEURS REMPLISSAIENT LE CAMP DES BANDITS. LE QUEBRANTA BONDIT DE SA CHAISE, JETA SON LARGE CHAPEAU DE FEUTRE, ET SE PENCHA VERS L'ABÎME, ECOUTANT LA QUERELLE.

Aucun commentaire:

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...