mercredi 24 avril 2013

La parole d'honneur du bandit (1)




Sir Gevil Hay, Officier de l'armée britannique en retraite, promenait à travers l'Espagne son mal de vivre et ses peines de coeur.
L'hôte de l'auberge où il avait passé la nuit l'avait prévenu:
-"N'allez pas plus avant, senor; vous entreriez sur les terres de don Quebranta et Dieu sait ce qui pourrait vous arriver!"
Sir Gevil, parce qu'il était las de vivre ou pour se prouver qu'il était encore vivant, ne tint pas compte de l'avertissement et emprunta les chemins sauvages qui montent vers la Sierra.
Quand soudain...

TANDIS QU'IL CHEVAUCHAIT DANS LA BOCA D'JABILI, UNE CORDE SIFFLA, UN NOEUD COULANT TOMBA SUR SES EPAULES, SERRA SON COU...


New-York sur l'Almanach
Rhubarbe au Jardin

1 commentaire:

manouche a dit…

Pris au lasso ,le Sir.

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...