dimanche 10 mars 2013

Bloddewed l'infidèle


Il est de ces mères possessives qui veulent garder pour elles seules leur fils chéri ; ainsi était Arianhod. Usant de ses pouvoirs, elle avait fait en sorte que son fils Llew ne puisse s’unir à une humaine. L’oncle du jeune homme, Gwydion le Magicien fit un bouquet de genêts, de Reine des Prés et de branches de chêne, lui insuffla la vie  et ainsi créa une femme plus belle que toute autre fille des hommes. Elevée parmi les prêtresses d’Avalon, Bloddewed devint aussi savante que belle. Le roi Math, grand-père de Llew lui offrit un royaume, et Gwydion lui donna la belle pour épouse. Ils furent heureux … jusqu’au jour où le roi Math, appela Llew à sa cour. Il confia le domaine à  sa femme et, après un dernier baiser, il s’en fut le cœur léger.

Or, il advint qu’un seigneur voisin, Gronw Pebyr, étant à la chasse, suivit un cerf pendant si longtemps qu’il dépassa les limites de son domaine. Il tourna et retourna sur les chemins forestiers tant qu’il fut bientôt perdu et, c’est épuisé, affamé, qu’il se trouva aux portes d’un château. Il y demanda asile et fut conduit devant la plus belle femme qu’il lui ait été donné de rencontrer. Bloddewedd n’avait jamais connu d’autre homme que son époux ; ce beau chasseur épuisé qui la regardait  émerveillé, lui fit battre le cœur ; elle lui accorda l’hospitalité et même un peu plus. Les deux amants connurent de longues nuits de bonheur, mais un jour on annonça le retour de Llew. Incapables d’envisager la vie l’un sans l’autre, Grown Pebyr et Bloddewed, résolurent d’occir l’époux indésirable.
Mais ce n’était pas si simple : Llew était d’essence divine. On ne pouvait le tuer ni dedans, ni dehors, ni en marche, ni à cheval. Il n’était en fait vulnérable que dans son bain, un pied posé sur une chèvre et l’autre sur un chaudron et encore fallait-il utiliser une lance forgée pendant un an et spécialement dans ce but.
Aux amants passionnés, rien n’est impossible ; ils prirent leur temps , finirent par réunir toutes les conditions et Grown Pebyr frappa d’un coup de lance Llew qui grièvement meurtri, se changea en aigle et s’envola, tirant de l’aile. L’assassin prit sa place dans son domaine et dans le lit de sa femme.
Gwydion informé du malheur survenu à son neveu partit à sa recherche, retrouva l’aigle blessé, et au moyen d’incantations lui rendit sa forme humaine. Ensuite il le ramena dans ses terres de Coer Dalhyl où il le fit soigner . Guéri, Llew rassembla une armée pour combattre son assassin, reprendre possession de son royaume et s’emparer de celui de son rival. Grown Pebyr périt dans la bataille. Quant à l’épouse infidèle, Gwydion en fit une chouette ; le jour lui fut interdit et les autres oiseaux, terrifiés, la laissèrent à sa nocturne solitude.

1 commentaire:

manouche a dit…

J'attends un billet sur: "Il est des belles-filles possessives etc..."

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...