vendredi 22 février 2013

Les pommes d'or des Hespérides

Il existe de par le monde bien des vergers enchantés où mûrissent les pommes de jeunesse et d'immortalité: celui d'Avalon et aussi celui des Hespérides qui pourraient  bien être le même, puisque ce dernier disait-on se situait loin à l'occident de l'Olympe aux confins du monde. Or Avalon, selon certaines légendes, serait situé aux environs de Glastonbury , en Angleterre.
Dans le jardin des Hespérides, les pommiers donnaient des fruits d'or pur.
Gaïa avait offert la première pomme à Héra le jour où Zeus l'épousa. La déesse en avait gardé des graines qu'elle fit planter dans ce lointain verger, confiant aux trois gardiennes le soin de veiller sur les fruits. Un dragon, Ladôn devait réduire en cendres quiconque approcherait des arbres magiques.
Héraclès, bien que fils de Zeus, n'était qu'un demi-dieu. Il devait, pour atteindre à l'immortalité, accomplir douze exploits surhumains. Le dixième était précisément de parvenir à dérober les pommes d'or et pour cela venir à bout du dragon. Il y parvint et les Hespérides, honteuses d'avoir failli à leur mission demandèrent à être changées en arbres. On vit alors pousser sur terre un ormeau, un peuplier et un saule.
Héra pardonna à Ladôn qui prit son envol vers le ciel où on peut encore le voir les nuits où brillent les étoiles de la constellation de Dragon.

Blaise donne son avis sur l'Almanach et la pelouse se soigne au jardin

1 commentaire:

manouche a dit…

...ormeau, peuplier ,saule les Hespérides n'avaient pas fait leur bouleau.
(J'ai honte...)

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...