mardi 25 septembre 2012

La forme ou le fond dans les contes


On m'a dit un jour que je faisais comme monsieur Jourdain de la prose, une analyse Jungienne des contes tout en l'ignorant. J'ai voulu savoir de quoi il s'agit aussi ai-je lu l'Interprétation des Contes de Fées de ML von Franz, et vraiment, je ne vois pas en quoi mon approche du conte y ressemble. Elle-même sous-entend quelques doutes quand au bien fondé de sa théorie.
Pour moi, le conte, c'est l'histoire de la pensée des hommes et ma curiosité est plus ethnologique que psychanalytique. Encore que... chercher à savoir d'où on vient aide à mieux connaître qui on est.
Mais avant tout, je me suis toujours attachée à la forme du conte, sa poésie, ses images plus qu'à chercher sa signification. J'en connais un grand nombre, que j'aime à raconter sans autre intention que de faire plaisir à qui me lit ou m'écoute.
La forme plus que le fond... 

2 commentaires:

manouche a dit…

Les analyses psychanalytiques sont souvent cause de boutons!
Merci de continuer à "simplement" nous enchanter.

almanachronique a dit…

C'est un bien beau compliment que tu me fais là, Manouche..
Merci

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...