dimanche 12 février 2012

L'amour avant Valentin... et selon François...

LA ROUE

Avant de connaître la roue, l'Homme menait une existence peu enviable. Il devait transporter tous les fardeaux sur le dos de sa femme. Il ne lui restait plus beaucoup de place pour s'asseoir. Les ménages à trois étaient encore plus à plaindre, et comme ils avançaient moins vite que les autres, ils devaient, à l'étape, se contenter de la caverne la plus moche, celle qui es juste à côté des cabinets.

CAVANNA - Almanach 1985

3 commentaires:

Grand-Langue a dit…

Quelle belle illustration!

Grand-Gueule

manouche a dit…

Moralité, messieurs restez célibataires.

seb haton a dit…

Le dessin est à tomber ! ;-)

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...