jeudi 27 octobre 2011

3° bouton

... A la quatrième! maintenant, fit le père Simon, tel un patron de jeu de tourniquet, le soir de la fête patronale.
Les yeux de Camus fixèrent La Crique, puis le plafond, puis le tableau, puis de nouveau La Crique; ses sourcils se froncèrent comme si sa volonté impuissante brassait les eaux de sa mémoire.
La Crique, un cahier à la main, traçait de son index d'invisibles lettres sur le couverture. Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire? Non, ça ne disait rien à Camus; alors le souffleur fronça le nez, ouvrit la bouche en serrant les dents, la langue sur les lèvres, et une syllabe parvint aux oreilles du naufragé:
-...Iste!
Il ne pigeait pas davantage et tendait de plus en plus le cou vers La Crique, tant et tant que le père Simon, intrigué de cet air idiot que prenait l'interrogé, fixant obstinément le même point de la salle, eut l'idée saugrenue, bizarre et stupide de se retourner brusquement.
Ce fut un demi-malheur, car il surprit la grimace de La Crique et l'interpréta fort mal, en déduisant que le garnement se livrait derrière son dos à une mimique simiesque dont le but était de faire rire les camarades aux dépens de leur maître.
Aussi lui bombarda-t-il aussitôt cette phrase vengeresse:
-La Crique, vous me ferez pour demain le verbe "faire le singe" et vous aurez soin au futur et au conditionnel de mettre"je ne ferai plus" et "je ne ferais plus le singe" au lieu de "je ferai", c'est compris?
Il se trouva dans la salle un imbécile pour rire de lal punition: Bacaillé, le boiteux, et cet acte stupide de mauvaise camaraderie eut pour conséquence immédiate de mettre en colère le maître d'école, lequel s'en prit violemment à Camus, qui risquait fort la retenue:
- Enfin vous! allez-vous le dire la quatrième condition.
La quatrième condition ne venait pas! La Crique seul la connaissait.
"Foutu pour foutu, pensa-t-il, il fallait au moins en sauver un", aussi avec un air plein de bonne volonté et fort innocent, comme s'il eut voulu faire oublier sa mauvaise action d'auparavant, répondit-il en lieu et place de son féal et très vitre pour que l'instituteur ne put lui imposer silence.
-Etre inscrit sur la liste électorale de sa commune!
-Mais qui est-ce qui vous demande quelque chose? Est-ce que je vous interroge, vous, enfin? tonna le père Simon de plus en plus monté, tandis que son meilleur écolier prenait un petit air contrit et idiot qui jurait avec son ressentiment intérieur...
Louis PERGAUD - La Guerre des Boutons-

1 commentaire:

jp a dit…

me sens seul.

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...