lundi 24 mai 2010

LES NOMBRES :9,10,11,12,13

Multiple de trois, le neuf apparaît assez souvent en souvenir des Muses qui étaient neuf , et de Déméter qui chercha sa fille Perséphone pendant neuf jours.
Les chrétiens pratiquants font souvent des « neuvaines ».
Le tribut payé à Minos par Athènes tous les neuf ans était de sept jeunes gens et sept jeunes filles. Ce qui renverrait au nombre sept, si nous n’avions d’abord à examiner le dix.
Les Pythagoriciens considéraient le dix comme un nombre sacré entre tous car représentant la création universelle. Il a pour la même raison une grande importance chez les Bambaras. En Inde, le code de Manou compte dix règles morales et les bouddhistes dénombrent dix vertus transcendantes.
Pourtant, s’il est moins important dans la tradition judéo-chrétienne, il n’est pas sans signification. Nous avons les dix commandements, les dix plaies d’Egypte est le dragon de l’Apocalypse est orné de dix cornes.
Le onze du Tao montre la voie, le chemin ; les Africains le relient aux mystères de la fécondité. Cependant, les Anciens détestaient se trouver onze à table.
St Augustin dit de lui qu’il est « l’armoirie du péché ». Sans doute parce que venant après le dix, nombre du décalogue, il évoquerait les impies qui transgressent ses règles.
Le total des habitants de l’Olympe est douze, comme les douze travaux d’Hercule, les douze signes du zodiaque, les douze fils de Jacob et les douze apôtres de Jésus.
Douze chevaliers pouvaient siéger avec Arthur autour de la Table Ronde.
Dans ces deux derniers cas, les convives étaient treize à table et l’on sait les superstitions qui s’attachent à ce dernier nombre. Porte-bonheur ou porte-guigne ??
Que faire un vendredi 13 ? Rester au lit ou aller acheter un billet de loterie ?

2 commentaires:

Frédéric Mahé a dit…

Pour les chevaliers de la table ronde, ce n'est pas aussi clair : il y en a bien 12 qui se distinguent, mais leur nombre total varie selon les auteurs entre 12, 30, 50 ou même 150 !
Voir ici
http://expositions.bnf.fr/arthur/arret/01_1.htm
A+
Frédéric.

almanachronique a dit…

Aîe!!!!
Un spécialiste! Damned, je suis faite!!!
Je sais bien....mais 12...ça servait bien mon propos...
Erreur de "l'historienne" ou liberté de la conteuse????
Merci pour le lien; j'ai acheté le bouquin qui va avec l'expo, il est pas mal du tout.
P.

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...