samedi 23 janvier 2010

LES NOMBRES : le 1

A la Saint-Vincent, les glaçons perdent leurs dents
Ou les recouvrent pour longtemps.






La symbolique des nombres est basée sur de très anciennes croyances dont on trouve les échos dans les religions et aussi dans les contes. Ceux-ci commencent souvent par la formule : « Il était UNE fois… ».
Le un est le nombre des débuts, de la révélation. Il est recommandé de faire un vœu quand on fait une chose pour la première fois ; quand on mange le premier fruit ou le premier légume de la saison ; quand on entend le premier chant du coucou qui annonce la fin des gelées ; quand on aperçoit la première hirondelle ; la première étoile du soir et au premier coup de tonnerre du premier orage de l’année.
Nombre de légendes relatent l’abandon d’un enfant premier-né, voué plus tard à accomplir des actes étonnants.




2 commentaires:

Enitram a dit…

Vraiment très intéressant tous ces contes, toutes ces histoires!
J'aime bien Pierre Dubois que j'avais rencontré à St Malo, à "Etonnants voyageurs", il a beaucoup d'humour! Et Nino Ferer, ah! toute une époque!!!!!!

almanachronique a dit…

J'aimerais bien en sortir de "l'époque"!
Il n'y a rien qui m'agace comme les gens figés sur leurs vingt ans:
a
mais en matière de chanson "française', entre les miauleurs et les marmoneurs, je ne trouve rien qui me branche; alors je retourne en arrière, sur mes vingt ans et ceux de ma mère et de ma grand-mère...
Si vous avez des idées, je prend...
PP

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...