mardi 26 avril 2016

La Croisée des Chemins.



Comme en astrologie notre date de naissance nous place sous l’influence d’un des signes du zodiaque, dans le Yi King, elle nous attribue un hexagramme. L’hexagramme est une figure composée de six traits, entiers ou brisés qui se lisent de bas en haut. *
Résultat de recherche d'images pour "chemins rencontre peinture classique"Nous parcourons cet hexagramme anniversaire au rythme d’un trait pour deux années. Quand on arrive au sixième, un cycle est achevé et on repart au premier trait, ce qui est mon cas cette année.
Mon hexagramme anniversaire est le 63, l’avant dernier, il représente l’équilibre parfait qui, en raison de la loi de l’impermanence est destiné à se défaire. Ce qui signifie en ce qui me concerne qu’après une période de délitement, un cycle nouveau recommence et que l’équilibre qu’il annonce ne se défera que dans douze ans… ce qui donne de la marge.
Mais ces douze années ne seront pas un long fleuve tranquille car interviennent d’autres hexagrammes et en premier celui qui gouverne cette année. Dans la méthode que je suis*, on fait entre Noël et l’Epiphanie , un premier tirage suivi de onze autres (un par jour). Le premier indique outre la tendance du premier mois, celle de l’année entière. Ensuite, chaque hexagramme obtenu correspond à la tendance du mois. Prévisions qu’il faut relativiser car ce ne sont  que des potentiels qu’on observe ou non sans compter nos erreurs d’interprétations car le Yi King est souvent sibyllin.
Et le Reiki dans tout ça ? J’y arrive.
On n’est pas obligé d’en faire autant parce que ça complique un peu les calculs, mais je ne suis pas le calendrier grégorien qui montre trop d’arbitraire par rapport aux cycles de la nature. Je suis les phases de la lune et donc je me trouvais à la pleine lune d’Avril, le 22  (Tiens je n’avais pas observé la coï,cidence !) sous l’hexagramme 22 que certains nomment la Grâce dans le sens de gracieux ; il est dit aussi l’ornement ou l’élégance dans le sens un peu de la futilité, de trop grand attachement aux apparences, bien que pour ma part, je ne trouve pas futile de soigner son apparence et que l’élégance ne soit pas toujours superficielle ; je dirais comme Cyrano que « c’est moralement que j’ai mes élégances ». Et dans cet hexagramme « fashion » qui va me suivre jusqu’au 18 mai, j’ai le trait 2 qui dit : « Orner sa barbe, attente, réflexion… » Orner sa barbe ? une femme doit transposer… imaginons que dans l’attente d’événements  encore ignorés, on se prépare, on s’habille, se maquille dans le calme. On se fait belle pour ce qui peut arriver et dont on n’a pas encore idée…
Le stage d’initiation au Reiki avait lieu les 23 et 24 avril et le Reiki n’est-il pas une préparation ?
De plus chaque semaine, je fais un tirage qui cible plus précisément le potentiel du moment. Les sentences décrivent des situations souvent sibyllines et des conseils sur l’attitude à avoir dans cette période ; il faut être attentif aux coïncidences qui sont comme des « signes de piste ».
Que m’indiquait le Yi-King le vendredi 23 au soir ? Hexagramme 18, traits 2 et 5.
Cet hexagramme parle de travailler sur ce qui est périmé et le trait 2 mentionne les « fautes de la mère » qu’on doit réparer sans trop de rigueur.
Quant au trait 5 il parle de « réparer les fautes du père », mais dans l’honneur.
Voilà bien la correspondance avec les cinq idéaux du Reiki et plus particulièrement le 3° :
« Juste pour aujourd’hui
Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions
J’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux »

Il faut bien constater que dans ce billet, je parle plus du Yi King que du Reiki ; c’est que le fréquentant depuis plus longtemps je le connais mieux.
Le Yi King est un chemin, le Reiki un autre. J’ai titré la croisée des chemins, mais en fait, non,  ce n’est pas un croisement mais une bretelle,  la rencontre de deux chemins dont j’ai l’intention de ne faire qu’un seul.


*pour en savoir plus sur le yi king et les hexagrammes , lire : Yi-King et coïncidences d’Anaël Assier aux éditions du Mercure Dauphinois.

1 commentaire:

FRANKIE PAIN a dit…

je tombe sur la croissée des chemins ou la bretelles aprés lecture.
je vais reprendre le coup de fil aprés avoir été faire quelUES COURSEs...
je vois que le chemin se continue. je t'embrasse . j'étais heureuse de t'entendre tout à l'heure. frankie françoise