mardi 8 décembre 2015

Le vrai jour de l'an

Une ancienne coutume veut que les douze jours qui séparent Noël de l'Epiphanie annoncent le temps à venir pour les douze mois de l'année.
Toute la question est de savoir quand réellement débute l'année; la date varie selon les pays, les religions, les coutumes et même les époques. Chez nous on a longtemps fêté le nouvel an le premier avril. Il en reste la coutume du Poisson d'Avril.
Une seule chose reste constante: le solstice d'hiver à partir duquel les jours commencent à rallonger. C'est le passage naturel d'une année à l'autre et non pas un décompte arbitraire fixé par des Jules et des Grégoires.
J'ai d'ailleurs noté en observant le temps en fonction de cette coutume des décalages entre la prévision et la réalité. Mais là aussi la notion de" beau temps" est relative; il vaudrait peut-être mieux parler de "temps juste". Une journée particulièrement grise ou neigeuse en décembre ou janvier est "juste". Elle n'annonce pas forcément un temps infect six mois plus tard, mais le temps "juste" pour un mois de juin ou de juillet, c'est à dire beau. Ceci bien entendu est une hypothèse qui n’est pas toujours facile à vérifier. Il faut observer la direction du vent; la tête que fait le  soleil à son lever et à son coucher qu'il n’est pas toujours facile de voir quand des nuages ou du brouillard le cachent ; quand la neige ou la pluie empêchent de sortir.
C'est en raison de la mouvance de cette date que cette année j'ai choisi de la faire débuter au solstice d'hiver c'est à dire le 22 décembre  à 04h 47mn 57s (UTC)


1 commentaire:

manouche a dit…

" A la sainte Luce le jour fait un saut de puce" !