mercredi 9 septembre 2015

Saint Onésiphore (1° siècle)

A La Saint-Onésiphore,
La sève s'endort.

Prenez le temps de la réflexion avant de donner à votre enfant nouveau-né le nom de ce saint. Il devra le porter toute sa vie. Onésiphorine pour une fille est également risqué.

Résultat de recherche d'images pour "saint onésiphore"Mais voyons un peu si les mérites et hauts faits de ce personnage valent qu'on engage en son nom l'avenir d'un enfant innocent.
Onésiphore était chrétien et vivait à Ephèse en Turquie. Dès qu'il apprit la venue de Paul dans sa ville, il n'eût de cesse de le rencontrer.
Il prit avec lui Lectra son épouse, Finnia et Zénon ses enfants et alla au-devant de l'apôtre. Il n'existait en ce siècle aucun moyen de savoir à quoi ressemblait un homme même aussi célèbre que le grand apôtre.
La rumeur le lui signala, mais était-ce bien le grand homme , ce petit chauve aux jambes arquées, aux sourcils touffus et au nez en bec d'aigle?
C'était bien lui pourtant. Accompagné de Barnabé (au cas où le temps changerait), il avançait dans la foule. 
Onésiphore lui offrit l'hospitalité, partagea avec lui le pain et les prières et à dater de ce jour le suivit et le servit jusque dans sa prison en lui apportant nourriture et réconfort, ce qui est tout naturel à quelqu'un dont le nom signifie "porteur de bienfaits".
Mais pas plus que de nos jours il ne fait bon être chrétien dans ces contrées; arrêté en compagnie de Porphyre, il fut roué de coups puis traîné par des chevaux jusqu'en un Paradis qu'il avait bien gagné.

1 commentaire:

manouche a dit…

Un prénom qu'Amélie Nothom ne renierai pas !