samedi 6 juin 2015

La météo du marin

Si d'aventure, par un soleil radieux, par un ciel sans nuage, le matelot voit une sirène, qu'il évite de prendre la mer et qu'il évite surtout la sirène;surtout quand elle est nue et elle l'est toujours; qu'il évite surtout surtout de la toucher.
Un simple effleurement, quand la sirène sort de l'onde et vient sur un rocher peigner en chantant ses longs cheveux, provoque vents et tempêtes.
Ainsi en Bretagne, quand chante la Mac'harit ar Gwall du sud Finistère, la mer s'agite et devient furieuse.
"Quand  Mac'harit se met à chanter,
Pauvre matelot peut bien pleurer."

Ainsi dit le proverbe!