mardi 7 avril 2015

M'amusant à décrire ce que mes yeux croisent


le chat a tranquillement accaparé le brasero pour dormir
les hirondelles volent à l'oblique dans le sentier émeraude
je suis moi aussi coquet comme les gens de ce monde
accoudé à la balustrade, un petit moment debout
j'essaye une veste légère.

LU YU (1125/1210)

1 commentaire:

manouche a dit…

C'est joli comme un haïku développé....