lundi 16 mars 2015

Pourquoi ils sont noirs

Du temps qu'il était l'ami d'Apollon, le corbeau était blanc. Mais en temps qu'ami fidèle, Maître Corbeau crut bon d'avertir le dieu que Coronis, sa maîtresse aimée, avait succombé au charme d'Ischys un avenant jeune homme qui passait par là. Fou de colère, Apollon de son regard de flamme embrasa les plumes du corbeau qui depuis sont restées noires.
Il restait au dieu outragé de punir l'infidèle qu'il transperça d'une de ses flèches. Avant de mourir, Coronis qui était enceinte supplia son amant divin de prendre soin de l'enfant qui était le sien. Apollon voulut bien la croire et c'est ainsi qu'il transmit sa science de la médecine à Asclépios, ce rejeton d'amours malheureuses.

Quand à la corneille, elle était l'amie d'Athéna. Elle eut le tort de se moquer des filles de Cécrops et de leur air ahuri en découvrant que l'enfant Erichtonios avait une queue de serpent. Elle ignorait, sot oiseau qu'elle était, que cet enfant était le fils de la déesse!
Comment, me direz-vous indignés lecteurs, mais Athéna était vierge, chacun sait cela!
Et alors? Marie l'était aussi! Mais Marie accepta docilement l'annonce que lui fit l'ange, tandis qu'Athéna dont Héphaïstos (qui n'était pas un ange), était épris se défendit farouchement contre les entreprises du forgeron boiteux. Le viol fut évité mais le sperme de l'agresseur se répandit sur la cuisse de la déesse. Elle l'essuya de son voile qu'elle jeta au loin.
C'est ainsi que la terre, fécondée par hasard donna naissance à un être mi-homme mi-serpent dont Athéna fit tout de même le premier roi d'Athènes.
A la suite de cette aventure, la déesse se détourna de la corneille pour lui préférer la chouette et c'est ainsi que de dépit, les plumes de la corneille sont devenues noires.

1 commentaire:

manouche a dit…

J'en suis noire d'indignation !