mardi 17 mars 2015

La Belle Dame sans merci

Au nombre des fées sinistres qui hantent les vallons perdus , on compte la Belle-Dame-Sans-Merci.
Elle tend au chevalier errant une couronne de fleurs; lui séduit, l'aide à monter en croupe sur son cheval.
Mais quand parvenus dans la chambre d'amour, il baise les lèvres qu'elle lui tend,la diabolique aspire sa vie et son âme. 
Celui qui n'en meurt pas passera sa vie sous le joug de la Belle-Dame-Sans-Merci

1 commentaire:

manouche a dit…

Alors, même chez les fées il y a des goulues !