mercredi 25 février 2015

Les Elfes

Si les poètes et musiciens d'Irlande vont dormir sur les tertres magiques, l'oreille collée au sol, c'est dans l'espoir d'entendre les airs merveilleux composés par les elfes. Certains pris de langueur aux accents de cette musique enchantée se sont laissés mourir pour rejoindre le royaume des elfes et devenir elfes eux aussi.
Leur maîtrise des arts et de la poésie leur vaut d'être considérés comme les créatures les plus élevées du monde de féerie. On distingue les elfes de lumière, créatures éthérées et célestes, semblables aux sylphes et aux anges qui évoluent dans l'air, des elfes noirs qui redoutent le jour et se cachent au plus profond de la terre.
Pour les Irlandais , ils font partie des Tuatha Dé Danann, peuple légendaire et savant, féru de musique et de poésie. Dagda, leurs souverain pouvait par ses chansons provoquer le rire, les larmes, la nostalgie ou le sommeil. Bodhb Derg, l'un de ses fils s'entourait de bardes érudits et habiles musiciens, tels le fameux Cainchinn et son fils Cascorach. Ils jouaient du tympan, sorte de harpe aux accents étranges et envoûtants qu'ils portaient en bandoulière. Saint Patrick, évangélisateur de l'Irlande fut séduit par ces harmonies.

Aucun commentaire: