vendredi 30 janvier 2015

Recensement...

Les "aliénés" de Fraimbois

Il y a déjà longtemps de cela, le préfet avait écrit une lettre au maire de Fraimbois pour lui demander combien qu'il y avait "d'aliénés" dans son village.
"Qu'est-ce que ça peut bien être, des "aliénés' que disait le Maire, en mangeant la soupe le soir avec sa femme, dans son poêle?"
Il va trouver le Maître d'école. "Des aliénés" que lui dit l'autre-ci, ce n'est pas, bien sûr, des taureaux, ni des poules, ni des chèvres, c'est... des aliénés, voilà tout!
- Je le sais aussi bien que vous, bougre de foutue bête! Ca m'avance pas beaucoup!
-Eh bien! que fait comme ça mon Maître d'école, qui n'était déjà pas si content, on voit bien que vous n'avez pas usé votre pantalon comme moi aux écoles! Des aliénés, Mossieu, c'est des bêtes à laine... c'est des brebis!"
Alors, le maire fait son recensement, et comme y avait deux cent quatre vingt brebis à Fraimbois, il écrit au Préfet qu'ils avaient au village deux cent quatre vingts aliénés!
Le Préfet en a été bien estomaqué parce que, à Fraimbois, il n'y avait , dans le temps-là, que cent soixante habitants. Il récrit au Maire en lui disant que son recensement n'était pas bon.
-"Ah, par exemple, que lui a répondu le Maire, mais, rien que dans ma famille, il y en a plus de soixante, des ... aliénés."
C'est pour cela que les manres langues de Saint-Clément, les rouges talons de Juvrecourt et les bourriques d'Antelhupt disent que tous les gens de Fraimbois sont fous.
Mais je vous promets bien qu'il ne faudrait pas tout de même leur dire qu'ils sont fous, parce que si vous alliez jamais sur leur fumier, quand vous aurez trop mangé de raisin, ils pourraient bien vous essuyer le derrière avec une fourche!

Aucun commentaire: