mardi 13 janvier 2015

Le Graal-


 Tout a commencé quand Lucifer dans sa chute, perdit l’émeraude qu’il portait au front. La pierre tomba aux pieds d’Adam et Eve.
Quand Dieu les chassa du Paradis, ils emportèrent l’émeraude qu’ils transmirent à leurs descendants. L’un d’entre eux, lequel ? peu importe en fit une coupe qui passa de mains en mains  jusqu’au jour où elle se trouva sur la table du Christ lors de son dernier repas. Un des centurions qui l’arrêta la prit, la donna à Pilate qui, après s’être lavé les mains dedans l’offrit à Joseph d’Arimathie pour divers services rendus. Lequel Joseph y recueillit le sang du Christ à sa descente de croix…
D’autres ont raconté ces choses autrement, mais après tout, nous n’y étions pas ; pour ma part, je vous raconte ce que l’on m’a raconté.
Le sang du divin supplicié conféra à cette coupe le pouvoir de nourrir et vivifier aussi bien matériellement que spirituellement celui qui la détient.
C’est ainsi que Joseph d’Arimathie, à qui un ange l’apporta alors que, pour avoir aidé le Christ il était prisonnier dans un cul de basse fosse pendant quarante ans, en ressortit aussi jeune en apparence qu’il y était entré. Ce qui n’était pas le cas de son épouse qui s’était épuisée pendant tout ce temps en démarche pour le faire libérer et qui semblait être sa grand-mère.
Pour se changer les idées, Joseph fit établir une Table Ronde autour de laquelle il réunit toute sa famille pour commémorer le dernier repas du Christ. Son beau-frère qu’il avait envoyé à la pêche ne rapporta qu’un seul poisson. Mais celui-ci, déposé dans la coupe, nourrit toute l’assistance.
Autour de cette table, un siège restait inoccupé : celui qu’aurait dû occuper le Christ. Nul ne devait= s’y asseoir s’il n’était pur de tout péché. Un certain Moyse prétendit y avoir droit. Il n’eut pas le temps de s’y poser ; la terre s’ouvrit et l’engloutit.  On nomma ce siège le Siège Périlleux.
Puis Joseph entendit une voix qui lui ordonna de construire une nef pour lui, sa femme et ses douze enfants et de naviguer en direction du soleil couchant.
Après maintes et maintes merveilleuses aventures, Joseph aborda aux confins du monde qu’on nommait les Vaux d’Avallon.
Joseph finit par mourir, et l’un de ses descendants, le Roi Pêcheur dit aussi le Roi Mehaigné fit construire dans un pays environné de brouillards, le rarement visible château de Corbénic. La coupe d’émeraude, le Graal y est conservé jusqu’à ce que vienne le « Meilleur Chevalier du Monde », celui qui saura poser la bonne question qui le rendra possesseur du Graal.

Alors le Roi Mehaigné sera guéri, le gaste royaume de Corbénic redeviendra fertile, les brouillards seront dissipés et cesseront les enchantements. Avant que ce jour ne vienne, bien d’autres personnages vont naître et vivre bien des aventures merveilleuses.

1 commentaire:

manouche a dit…

Le siège est périlleux pour ceux qui sont assis innocemment sur un volcan! !