jeudi 25 septembre 2014

Choeur de jeunes filles pour la fête d'Artémis Orthia

... Ma cousine Hagésichore,
Ses cheveux couleur de soleil,
Tout lumineux, son teint pareil
A la blanche et brillante lune,
Gracieuse comme une pouliche
Galopant dans les champs en friche!

(Pour elle nos chants et nos cris!
Que lui soit décerné le prix!...)

Et près d'elle Agédo, qu'aucune
N'égale, qu'Artémis protège, 
En tête du brillant cirtège!
Nos colombes, nos camarades,
Plus splendides que les Pléïades
Ou que Sirius allumant
Ses feux le soir au firmament!

Et Nanno dont les tresses tombent
Sous un voile d'or et de lin,
Et Thalycis comme un poulain,
Et Phylilla comme un pur-sang!
Mais la plus belle, Hagésichore,
Au premier rang, dansant, chantant,
Monitrice aux fines chevilles,
Plus vive que toutes les filles!

Et moi, pareille à la chouette
Perchée à minuit sur un toit,
Je l'encourage à pleine voix,
Pour qu'on nous décerne le prix...

La voix d'Hagésichore porte, 
(Moins douce, c'est vrai, et moins forte
Que le chant pur d'une Sirène
Car ce n'est qu'un chant de mortelle)
Comme à l'avant d'une carène
La ferme voix du capitan!

La voix d'Hagésichore est telle
Qu'un chant de cygne qu'on entend
Sur le Xanthe aux pépites d'or,
Et près d'elle cet or flottant
C'est la chevelure de...


ALCMAN (7°siècle av, JC) traduction Marguerite Yourcenar

1 commentaire:

manouche a dit…

Hagésichore ! quel prénom pour le prochain roman d'Amélie Nothomb !