samedi 12 juillet 2014

Miryna l'amazone

Il y a de cela bien longtemps , un peuple de redoutables guerrières faisait régner la terreur à ses frontières et bien au-delà. Elles étaient sauvages, impitoyables, on les disait magiciennes , capables d'anéantir un être humain par la seule force de leur pensée.
Aucun mâle n'était admis dans leur communauté. Elles allaient, pour perpétuer leur espèce, chercher des géniteurs dans les pays voisins et leur donnaient les garçons, gardant les filles afin de leur enseigner leur art de la guerre. Dès la puberté, les jeunes filles subissaient l'ablation d'un sein, qui les empêchaient de bander commodément leur arc.
Une de leurs reines fut Myrina. 
A peine sur le trône, elle déclara la guerre aux Atlantes, des géants qui vivaient au pays où les dieux étaient nés, tout au bord de l'Océan. Trois mille Amazones à pied et vingt mille à cheval, envahirent le territoire de Cerné, investirent la ville, passèrent tous les hommes au fil de l'épée gardant les femmes et les enfants pour en faire des esclaves. La ville fut détruite jusqu'aux fondations. Epouvantés, les Atlantes se rendirent et, généreuse, Myrina fit alliance avec eux. La ville fut reconstruite et Myrina lui donna son nom. Elle en ouvrit les portes aux Atlantes prisonniers et à tous ceux à qui il plairait d'y vivre.
Il restait aux Atlantes de redoutables ennemies: les Gorgones. Pour en venir à bout, ils sollicitèrent  Myrina. Au cours d'un premier et redoutable combat, les Amazones remportèrent la victoire, mais nombre de Gorgones prirent la fuite. Profitant de la nuit, elle firent irruption dans le camp, prirent les armes de leurs vainqueurs et en firent un carnage. 
Mais on ne vient pas si facilement à bout des terribles guerrières ; rassemblant un courage qu'elles n'avaient pas perdu, les Amazones exterminèrent les Gorgones. Seules trois, les plus redoutables, échappèrent au massacre, trois que plus tard Persée et Héraclès eurent à combattre.
Cependant les guerres de Myrina étaient loin d'être terminées. Elle envahit et conquis la Lybie, puis passa en Egypte où régnait alors Horos, fils d'Isis, avec qui elle fit alliance. Elle organisa ensuite une expédition contre les Arabes, ravagea la Syrie; elle remontait vers le Nord quand les Ciliciens jugèrent préférable de se soumettre sans combattre. Les armes à la main, elle franchit le massif du Taurus, traversa la Phrygie pour atteindre la région du Caïque...
Nul ne semblait pouvoir venir à bout de Myrina et de sa horde guerrière. C'est pourtant Mopsos, un roi Thrace chassé de sa patrie par Lycurgue qui lui offrit son ultime combat. Ainsi périt Myrina, reine des Amazones.

1 commentaire:

manouche a dit…

Ça c'est une sacrée nana !!

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...