lundi 7 juillet 2014

La Licorne dans l'histoire...

Voltaire qui était homme de bon sens, ne doutait pas un seul instant de l’existence des Licornes, qu’il décrivait comme « le plus fier animal, le plus terrible et le plus doux qui orne la terre".
Les bestiaires médiévaux vantent son courage, son mépris du danger . La Licorne selon eux ne craint pas d’affronter des bêtes d’une taille bien supérieure à la sienne ; Un éléphant ne lui fait pas peur.
Au V° siècle, Ctésias, historien grec, séjournant en Inde, y put observer une Licorne aux yeux bleus et dont la tête était Violette.
Quant à Pline l’Ancien, il nous rapporte que Mégasthène, ambassadeur en Inde y vit une Licorne dont la corne mesurait un mètre de long. Ce qui est étonnant puisqu’il est bien connu que les cornes de Licorne dépassent rarement quarante-cinq centimètres de long.

2 commentaires:

manouche a dit…

Cher monsieur de Voltaire est-ce bien sérieux ?

almanachronique a dit…

Mais justement! Si monsieur de Voltaire avait cette opinion, comment ne pas croire à l'existence des licornes?

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...