mardi 15 juillet 2014

Juillet


Et je croye se je vous disoye
Les valeurs qui sont en mon fait
Qu’a grant peine creu je seroye,
Et si suis le moys de juillet.
Je suis joyeux a peu de plet
Pour tous biens faire tost meurir.
Si doit on bien de cueur parfait
En mon temps Jesucrist servir.

Le Khâlendrier des Bergiers.


2 commentaires:

manouche a dit…

Me croye tu si je te disoye que la pluie de juillet me d fatigue !!

almanachronique a dit…

Certes, certes ma mie! Mais ceste flotte estoye de bon alloy pour les miens hortensias qui ne prisent mie la sèche glèbe de céans
Et pis j’ai un beau parapluie de Bécassine à tête de canard et il faut bien que les populations le voyent!

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...