mardi 11 mars 2014

Drôle de Bête

Il y a dans ce pays un quadrupède appelé tlacaxolotl. Il dépasse la taille d'un grand boeuf. Sa tête est large, son museau s'allonge; il a de grosses oreilles; ses dents et ses molaires sont très fortes et elles ont la forme des dents de l'homme. Son cou est gros et fourni, ses pieds très développés et ses sabots comme ceux d'un boeuf, quoique un peu plus grands. Il a la croupe large et la queue grosse et longue. Sa couleur est roussâtre comme celle d'un boeuf; sa peau est épaisse et sa chair est bonne à manger. Celle-ci a, dit-on, le goût réuni de tous les quadrupèdes, des oiseaux et même de l'homme. C'est un animal rare. Il habite les provinces d'Atzacan, de Tepotzotlan et de Tlaquilapan, du côté des Honduras, sur les montagnes désertes, au milieu des rochers. Il se nourrit d'arachides sauvages et d'une autre espèce de cette plante appelée quapatlachtli.  Il mange aussi les tiges vertes et les épis de maïs. Quand il tombe sur un champ de cette plante, il détruit tout et il n'y laisse plus rien? Quand sa nourriture habituelle lui fait défaut, il mange des feuilles d'arbustes et même de grands arbres. Sa fiente renferme des graines de cacao sans être entamées. Il en lâche près d'une charge  chaque fois. Les habitants de ce pays suivent ses traces pour recueillir le cacao qu'il rend de cette manière. Il ne craint pas l'homme et il ne meurt point à coups de flèches. La manière de le prendre consiste à faire un grand trou dans la terre. On e recouvre avec des branches et des herbes afin que l'animal s'y laisse tomber. C'est là qu'on le tue; on le retire ensuite avec des cordes et on mange sa chair qui a très bon goût.

F. Bernardino de SAHAGUN - Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne.

Aucun commentaire: