mercredi 2 octobre 2013

Saint Rémy

A la saint Remy,
Tout perdreau devient perdrix.

Rémi le rameur, le nautonier, celui qui garde le cap et mène le navire au fort de la tempête. Saint Rémi qui gouverna l’Eglise  dans ce V° siècle chaotique la préserva du naufrage et la conduisit nous dit Jacques de Voragine dans la Légende Dorée « à la porte du Paradis et combattit pour elle contre les embûches du Diable ».
Gaulois d’origine, il devint archevêque de Reims et y baptisa Clovis après la victoire de Tolbiac en 496. Depuis lors, tous les rois de France , à l’exception d’Henri IV ont été sacrés dans la cathédrale de Reims.
Le poète Sidoine Apollinaire qui a bien connu Rémi le décrit comme « un homme de haute vertu et très éloquent ».
On le fête deux fois dans l’année : le 15 janvier pour commémorer sa disparition en 533 et le I° octobre en mémoire des miracles qui accompagnèrent sa translation.
Il avait été décidé que Rémi serait inhumé dans l’église des saints Timothée et Apollinaire. Pour s’y rendre, le cortège devait passer devant l’église St Christophe qui n’abritait alors aucune relique. A ce moment, le catafalque devint si pesant qu’il était presque impossible de le mouvoir. Les religieux alors, se mirent à prier le saint, lui demandant s’il voulait demeurer dans cette église. Aussitôt, le fardeau devint si léger qu’un enfant aurait pu le transporter.
On le fit entrer solennellement dans l’église et Saint Rémi y opéra tant de miracles qu’il fallut agrandir l’édifice auquel on ajouta une crypte derrière l’autel.
Quand on voulut y déposer le saint, le cercueil fut de nouveau impossible à remuer. Les moines et les prêtres se mirent en prières ; ils prièrent tant et tant que vers minuit ils étaient tous endormis. Des anges en profitèrent pour venir prendre le saint et le déposer dans la crypte. C’était un premier octobre. Longtemps après, à la même date, on déposa le corps du saint qui cette fois ne protesta pas,  dans une châsse en argent richement décorée de matières précieuses.





Aucun commentaire:

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...