mardi 15 octobre 2013

Romance sans musique


Gauguin


Dans Arle, où sont les Aliscams,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses,
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd

Et que se taisent les colombes:
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes.

TOULET

4 commentaires:

manouche a dit…

Je croyais que c'était "aliscamps" mais le bon J.P. Toulet doit avoir raison.

manouche a dit…

Je croyais que c'était "aliscamps" mais le bon J.P. Toulet doit avoir raison.

almanachronique a dit…

Et moi je croyais que c'était Alyscamps et que Arle prenait un s
Mais comme j'ai pris ça dans une anthologie de D'Ormesson et qu'il est académicien, je n'ai pas osé contester.
Débat ouvert...

manouche a dit…

Pour moi Arles et effectivement Alyscamps, comme les Champs Élysées...

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...