vendredi 13 septembre 2013

Lugnasad

Les rituels de purification de Beltaine à la fin du printemps sont voués à l'eau; Lugnasad en été célèbre le feu.
Le feu, le plus subtil et le plus volatil des quatre éléments à lui aussi une fonction de purificatrice. Il évite la putréfaction de la chair par la crémation, pourtant rien n'est plus destructeur qu'un feu non maîtrisé.
Le feu de la transmutation et des métamorphoses couve sous l'athanor de l'alchimiste. Associé au soleil et au signe royal du Lion, il domine les quatre éléments. Tel est Lug qui, selon Jules César, est proche cousin de Dagda, roi des Tuatha Dé Danann d'Irlande ou encore du Mercure romain. 
Tout à la fois sorcier et chaman, lors de la seconde bataille de Mag Tured entre les Tuatha Dé Danann et les monstrueux Fomores des îles du Brouillard, Lug, un oeil fermé et campé sur une seule jambe, psalmodiait un chant chamanique avant d'aller combattre. Et c'est ainsi que- et ma grand-mère avant raison quand elle disait:"arrête de te tenir mal et de faire des grimaces; un coup de vent va passer et tu resteras comme ça toute ta vie!"- Et c'est ainsi donc que dans ces temps anciens, le vent passa et Lug resta borgne et boiteux.
Particularités qui se sont transmises au cours des siècles; aussi vous qui venez de rencontrer un individu à l'oeil unique et affligé de boiterie, songez que vous venez sans doute de croiser un sorcier ou du moins un être doté de pouvoirs surnaturels... ou bien un cyclope, encore que tous ne sont pas boiteux.
Cet oeil placé au milieu du front est celui de la divination: le troisième oeil... mais peut-on dire d'un humain à trois yeux qu'il est borgne?
Cet oeil en fait, si vous n'en possédez qu'un et que vous le portez au milieu du front, est semblable au soleil qui illumine le monde de sa prunelle de feu. Voilà de quoi consoler votre cher petit monstre dont les méchants enfants se moquent à la récré: il porte en lui, qu'il n'en doute pas, quelques gênes du dieu Lug. Aussi quand Août commence, vous ne manquerez pas de célébrer avec lui les beautés de la Nature, de la Terre , de l'Eau et du Feu.
Profitez-en pour brûler en l'honneur du dieu Lug toutes ces encombrantes branches coupées qui encombrent votre jardin. Car la taille en vert de vos fruitiers se pratique plus ou moins dans le même temps que les rituels de Lugnasad.

1 commentaire:

manouche a dit…

J'ai du essuyer non un coup de vent mais une méchante tempête!

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...