dimanche 12 mai 2013

L'ascension


Craignez le petit Yvonnet,
Le pire de tous quand il s’y met


St Yves de Tréguier, protecteur de la Bretagne et patron des avocats (1253-1303), tantôt annonce l’été, tantôt se veut un dernier saint de glace. Yves, préférant mourir tranquille, refusa les soins d’un médecin et depuis, on recommande de ne prendre aucun remède le jour de sa fête.
Heureusement, guêpes et abeilles ne sont pas encore à l’œuvre et on peut attendre le lendemain pour, en cas de piqûre, se frotter le visage et les mains de feuilles du noyer, toujours bon dernier à les laisser sortir.
Voici venir l’Ascension. Les fées Bulgares vont pouvoir commencer d’aller la nuit cueillir les fleurs de dictame, une sorte d’origan aux vertus magiques. Elles cesseront à la Pentecôte.
Dormir sous le dictame guérit les maladies nerveuses. Le parfum hallucinogène du dictame endort, permet des voyages nocturnes au cours desquels vous pourrez rencontrer  des femmes fleurs aux ailes blanches de papillons. Au réveil vos maladies nerveuses ne seront plus que souvenir.

Le jour de la Pentecôte, pensez à faire bénir de l’eau et répandez-là aux quatre coins de la maison pour éloigner la foudre.
 Observez d’où vient le vent : il soufflera de ce côté pendant 6 semaines ; de même s’il pleut, ce sera pendant sept semaines.
Ce qui n’empêchera pas les gens de Tarascon d’organiser les  jeux de la Tarasque institués par le roi René en mémoire de la capture de ce terrible dragon.



1 commentaire:

manouche a dit…

Ne parle pas de corde dans la maison du pendu ni de pluie dans celle de l'inondé!

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...