mercredi 6 février 2013

Faire des voeux convenablement


J'essaye de faire mes voeux comme il faut
mais parfois ça ne marche pas.
Une fois, en faisant un voeu, j'ai mis un arbre la tête en bas
et ses branches
se trouvaient là où ses racines auraient dû être!
Les écureuils devaient demander aux taupes
"Comment on descend de là
pour rentrer chez soi?"
Une fois ça s'est passé comme ça.
Et puis il y a eu cette autre fois, je m'en souviens à présent,
où en faisant un voeux j'ai mis un homme la tête en bas
et ses pieds se trouvaient où ses mains 
auraient dû être!
Au matin ses chaussures 
ont dû demander aux oiseaux
"Comment on vole là-bas
pour rentrer chez soi?
Une fois ça s'est passé comme ça.

Howard A. NORMAN - L'os à voeux

1 commentaire:

manouche a dit…

Cela me rappelle tous les contes de vœux ou les naïfs trop ambitieux se sont fait piéger!

Un roi stérile

Loin, très loin dans le temps en arrière, un roi de Grèce du nom de…un des ces noms que de nos jours on hésiterait à donner à son chien, ce...