dimanche 2 décembre 2012

L’Avent




Quand vient décembre, on entre dans le temps de l’Avent ; du latin adventus, il annonce chez les chrétiens la venue du Christ. Il commence le dimanche le plus proche de la saint André – entre le 27 novembre et le 4 décembre- et finit à Noël.
L’Eglise a institué cette période de jeune et de pénitence (moins sévère toutefois que le Carême) au VI° siècle, alors que Noël comme date anniversaire de la naissance du Christ avait été décrété au IV° siècle.
Durant cette période, de nombreuses fêtes de lumière viennent égayer les jours sombres et trop courts. Bien avant les chrétiens, les scandinaves allumaient de grands feux pour chasser les génies malfaisants : c’étaient les fêtes de Jul. A d’autres esprits qui vivaient dans les arbres, les Juhles, on offrait des victuailles.
Nous aussi avons dans les arbres de nos jardins, des petits esprits qu’on nomme mésange, rouge-gorge, moineau ou roitelet. Pensons à nourrir tous ces petits Jules qui choisissent de passer l’hiver avec nous alors que l’inconstante hirondelle nous quitte pour des pays plus doux. Comme en Pologne, accrochez pour eux aux murs de votre maison, une gerbe de blé.

1 commentaire:

manouche a dit…

Pleins de petits coquins comme celui de l'image qui bêchent mes miettes de pain, repus cette année?

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...