dimanche 18 novembre 2012

Le Sagittaire


Le 21 novembre, Brumaire  s’éclaircit, refroidit et se change en Frimaire… c’est  au pays des Cheyennes,la Lune  des Feuilles Mortes sur lesquelles dans les chemins forestiers galope le Sagittaire.
Le Sagittaire quand il est cheval est généreux comme un pur-sang. Il est comme lui ombrageux et ne peut être monté par un médiocre cavalier puisqu’on sait que si le cheval bronche, c’est que les ordres sont imprécis. Et voyez la difficulté pour le Sagittaire qui est à la fois cheval et cavalier. Le cheval ne se trompe pas ; le Sagittaire non plus. Il a horreur de se tromper. D’ailleurs, il ne se trompe jamais, et si par grand hasard cela lui advient ne le lui faites pas remarquer : le Sagittaire est un archer, il possède des flèches, il sait viser juste et provoquer de douloureuses blessures.
Aussi, quand erre le Sagittaire, apprenez à  vous taire…
Le Sagittaire est épris de justice et de vérité, n’essayez jamais de tromper un Sagittaire ; il en serait au désespoir, car il devrait vous punir et son bon naturel y répugne. Il s’y résoud pourtant, pour votre plus grand bien.
Car tel Chiron le Centaure qui éduqua le jeune Achille, Jason et tant d’autres héros, le Sagittaire à vocation d’enseignant. Pour être aimé du Sagittaire apprenez surtout à en savoir moins que lui.

Tel une bûche à-demi consumée ,le Sagittaire apprécie qu’on lui gratte le ventre. Son feu mourant renaît alors de cendres encore ardentes. Il est le feu qui couve…
Il considère avec circonspection les autre signes de feu :  le Lion incendiaire l’effraye et le Bélier l’agace dont le feu a parfois du mal à partir, surtout si on l’allume avec du bois vert ; il fume. Le Sagittaire tousse et se frotte les yeux, il s’énerve : une seule de ses braises, il le sait,  ferait s’élever la flamme. Mais le Bélier s'efforce et la fumée l'aveugle, il ne voit pas briller les braises du Sagittaire.  Le Sagittaire garde pour lui ses braises qui font à petit feu mijoter les eaux dormantes du Cancer, ou celles plus profondes du Scorpion. Qu’il prenne garde au Scorpion , il arrive à son eau bouillante de déborder du chaudron, les braises alors gémissent et s’éteignent. Quand au Poisson ma foi… le Sagittaire plus que pêcheur est un chasseur.
Les braises du Sagittaire pour rester rougeoyantes ont besoin d’air. S’il redoute le grand vent du Verseau, le vent léger des Gémeaux ou la douce brise de la Balance sauront ranimer sa flamme.
Les signes de terre, qui sont tous un peu jardiniers voient avec circonspection les sabots du fougueux Sagittaire fouler leurs pelouses et bouleverser leurs allées.
Le Taureau laboureur acceptera peut-être son aide pour tirer la charrue, mais la terre d’automne est collante et le Centaure devra alors être doté des pieds larges et sûrs du placide Percheron.
Un Sagittaire allié à la Vierge préférera toujours le classique et bien ordonné jardin à la française aux fantasques mixed-borders des parc anglais. Mais parfois la Vierge est folle et oublie de tailler avec rigueur ses bordures de buis ; elle agace le Sagittaire qui ne comprend rien à ce désordre.
Capricorne et Sagittaire s’observent. Le Sagittaire est perplexe : le Capricorne est une chèvre et qui peut se vanter d’avoir éduqué une chèvre ?


1 commentaire:

manouche a dit…

"Quand erre le Sagittaire apprenez à vous taire"...je confirme!

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...