jeudi 18 octobre 2012

Joshua Bell plays Liebesleid and Liebesfreud

1 commentaire:

manouche a dit…

Un de mes morceaux favoris et superbement interprété!

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...