dimanche 26 août 2012

Saint Agricol et Cie



L'agriculture qui manque parfois de bras , ne manque pas de saints. L'un d'entre eux ne porte-t-il pas son nom: saint Agricol?
En Provence, nombre de saints épargnent aux récoltes les pires calamités.
Antoine, promène son cochon dans les environs de Marseille, Blaise cueille des simples autour de Salon. C'est à Cipières que Claude fume sa pipe. Eloi, le grand saint Eloi remet à l'endroit les culottes des gens de Maillane et de Fontvieille. On prie saint Isidore en Arles, à Aix et Avignon; Patrice à Biot, Pons à Digne et Roch à Tarascon, envoie son chien chasser le dragon.

PP

2 commentaires:

manouche a dit…

En sens inverse,celui baptisé-Saint, très joli le prénom de Fêt. Nat...

almanachronique a dit…

Un de mes chats s'appelait Fêt-Nat';
j'avais l'habitude de leur donner le nom du saint du jour de leur arrivée...On a eu des Emile, des Jules et de Julies... et puis on a eu Mowgli et les exceptions ont commencé; maintenant c'est Jasmine... qui est loin d'être une sainte...

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...