samedi 21 avril 2012

Dressage haute école, Kareen Breig (Nord)

4 commentaires:

seb haton a dit…

Bizarre... J'aime pourtant les chevaux, mais je n'arrive pas à m'intéresser à ces performances.
Je crois que j'aurais aimé être un sioux qui monte les chevaux sauvages à cru...
s.

almanachronique a dit…

Mais, Seb.. l'un vaut l'autre; c'est comme si tu comparais, courir dans la nature le nez au vent et la danse classique.
C'est aussi dur, sinon plus pour le cavalier que pour le cheval. Et si tu me dis que le cheval n'a rien demandé, je te réponds: le cheval a besoin de bouffer et nous aussi on bosse pour avoir à bouffer. Sans les disciplines équestres, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus de chevaux que dans les boucheries..
P

seb haton a dit…

Je ne conteste pas ça, je dis juste que je n'arrive pas à m'y intéresser.
Et entre nous, ça me fait de la peine de penser que c'est ça ou la boucherie. Monde de m...
s.

almanachronique a dit…

Ca , je le comprend bien; c'est technique et pas spectaculaire...
Oh, c'est pas uniquement ça ou la boucherie, y'en a qui tombent sur des gens comme moi qui leur demandent juste quelques heures de ballade peinarde.
Mais j'ai quand même du passer par le dressage (pas comme ça, hein?) sinon... 500kg de muscles qui n'en font qu'à leur tête , y'a un risque et... ne rêve pas les sioux dressent leurs chevaux "sauvages" et ils ont des méthodes qui ne sont pas toujours cool..
P

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...