samedi 11 février 2012

Un peu en retard! C'était le 20 janvier

Au 3° siècle de notre ère, Sébastien était soldat dans l'armée de l'empereur Dioclètien. L'imprudent se fit chrétien et pour ce méfait fut criblé de flèches par les archers de l'empereur.
On lui confia au Paradis, le soin de protéger ses tortionnaires. Sous employé en raison de l'évolution des technologies on lui confia aussi les prisonniers. Sans pour autant le dispenser comme le font les autres saints de veiller au bon déroulement des saisons et à la juste répartition des intempéries..
Grâce à lui les jours rallongent:
A la Saint-Sébastien,
Les jours rallongent d'un pas de chien.
Les gens du Nord attendent le printemps:
A la Saint-Sébastien, l'hiver reprend
Ou se casse les dents.
Mais s'il fait soleil dan la journée, un peu de gel est encore nécessaire:
Quand Sébastien gèle le matin,
Mauvaise herbe ne revient.

1 commentaire:

main de chaman a dit…

j'aime bien ce genre de destin un peu hors-normes

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...