jeudi 2 février 2012




Si l'on veut faire dire à son chef, à son patron, des choses qu'il ne veut pas dire; si l'on veut influencer ses pensées et même l'obliger à se comporter d'étrange et fantasque manière - danser sur les tables en riant à tout bout de champ, jouer avec des cocottes en papier -, on lui fera respirer la fumigation des Tempestaires, in,ventée jadis par ces maîtres en l'art des encens, grands récolteurs des brumes, fumées et vapeurs des émanations terrestres et célestes. On brûlera des colchiques ou "veilleuses d'automne", de la pulpe de coing, une jonchée de saule et de hêtre mêlée à de la fumerolle matinale, des éthers de mares à Willies et de l'esprit d'armoise.

Pierre DUBOIS - Elficologue

1 commentaire:

manouche a dit…

Il parait qu'une petite ligne de coke c'est pas mal non plus!

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...