mardi 1 novembre 2011

Rituel de saison...

Vous n'ignorez pas que cette nuit et les suivantes sont propices aux rencontres entre morts et vivants et ceci d'autant plus que la lune en est à son premier quartier. Si vous avez un renseignement à demander à l'un ou l'autre de vos chers disparus, voici comment prendre contact.
Vous vous rendrez vers minuit au cimetière en emportant une chandelle blanche, une feuille d'acacia sauvage et un pistolet chargé. 
Placez-vous devant la tombe et prononcez distinctement ces mots latins: "Exurgent mortui et acmo venient.", auxquels vous ajouterez en français (tous les défunts ne sont pas latinistes): "J'exige que le mort que tu es vienne à moi."
A peine ces paroles prononcées, le ciel tonnera; si vous n'êtes pas déjà mort de trouille en raison de l'ambiance, ne vous effrayez pas plus et tirez un coup de revolver. Le mort éveillé par tout ce boucan, soulèvera alors sa pierre tombale - et c'est pour cette raison que j'ai toujours déconseillé le marbre; un petit jardinet et quelques fleurs sont moins fatigants pour celui qui repose là-dessous - donc, le mort va sortir de son tombeau; ce n'est pas le moment de paniquer et de vous enfuir. Reculez juste de trois pas pour éviter un éventuel bisou  et répétez trois fois: "Je t'asperges d'encens et de myrrhe comme a été parfumée la tombe d'Astaroth.".
Oui, là je me demande pourquoi le rituel (vaudou) conseille de prendre une feuille d'acacia et pas l'encens et la myrrhe??? les sorciers ont de ces distractions!
Bien! Vous avez éveillé le mort, vous lui avez posé vos questions, il vous a répondu; le temps passe et il ne faudrait tout de même pas qu'un de vos voisins, rentrent d'une quelconque mufflée vienne à surprendre vos occupations nocturnes; il pourrait s'en formaliser. 
Le mort bien entendu n'est pas pressé mais vous, commencez à avoir sommeil et froid aux pieds; il fait humide dans les cimetières. Il faut donc renvoyer le cher défunt là d'où il n'aurait jamais du sortir.
Vous allez ramasser une poignée de terre, que vous jetterez aux quatre coins de l'horizon en disant: "Retourne d'où tu viens, car tu as été crée poussière, et tu retourneras à la poussière. Amen!"
Vous voyez, rien de plus simple! Toutefois, n'ayant encore rien eu à demander à un mort je ne peux vous garantir que le sortilège fonctionne. Si quelqu'un d'entre vous à l'occasion d'essayer, je serais enchantée de connaître le résultat.

7 commentaires:

CLAIRE DESCAMPS a dit…

zut j'ai loupé le jour ! voilà ce que c'est de ne pas suivre à temps ses blogs...

FRANKIE PAIN a dit…

merci j'y coure
baisers

jean P a dit…

on peut remplacer le pistolet par autre chose ?

seb haton a dit…

Ah, pareil, j'ai laissé passer la date...
séb h.

almanachronique a dit…

Remplacer le pistolet??? je sais pas; il faut en tout cas quelque chose de bruyant. Le mort étant déjà mort, le pistolet ne sert pas à tuer... donc, pas d'arme blanche
Pour ceux qui on raté, notez pour l'année prochaine...

manouche a dit…

Non, mais, c'est pas gentil de nous envoyer au casse pipe!

anne des ocreries a dit…

je crois que finalement, mes questions éventuelles peuvent attendre. :)

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...