samedi 5 novembre 2011

La Robe de soie blanche.(4)

Illustré par un tableau de Ghyslaine Chirat Léonelli
(en voir plus en cliquant sur le lien)

...Mary Jane est venue après déjeuner comme d'habitude. Grand-mère est allée faire sa sieste. Elle a dit et maintenant n'oublie pas que tu ne dois pas aller dans la chambre de ta maman. Je lui ai dit non grand-mère. Et je le pensais vraiment mais ensuite Mary Jane et moi on jouait avec la voiture de pompiers. Et Mary Jane elle a dit je parie que t'as pas de mère je parie que tout ça tu l'as inventé voilà ce qu'elle a dit.
Je me suis mise en colère contre elle. J'ai une maman je le sais bien. Ca me mettait en colère qu'elle dise que j'ai tout inventé. Elle a dit que j'étais une menteuse.  Je vaux dire pour le lit et la coiffeuse et le portrait et puis la robe et tout. 
J'ai dit attends un peu puisque t'es si maligne je vais te faire voir.
J'ai regardé dans la chambre de grand-mère. Elle dormait et elle ronflait. Je suis redescendue et j'ai dit à Mary Jane qu'on pouvait y aller puisque grand-mère ne s'en apercevrait pas. Après elle faisait plus tellement la maligne. Elle s'est mise à ricaner comme elle fait. Et puis elle a eu peur et elle a crié en se cognant dans la table qui est dans le vestibule en haut. Je lui ai dit t'est qu'une peureuse. Elle a répondu dans ma maison à moi y fait pas aussi noir que dans la tienne. 
On a été dans la chambre de maman. C'était si noir qu'on n'y voyait pas. Alors j'ai ouvert les rideaux. Juste un peu pour que Mary Jane y voie. J'ai dit la voilà la chambre de ma maman et alors c'est moi qui l'ai inventée peut-être?
Elle restait à la porte et elle faisait toujours pas la maligne. Elle a rien dit. Elle regardait tout autour de la chambre. Elle a sauté quand je lui ai pris le bras. Allez viens je lui ai dit.
Je me suis assise sur le lit et j'ai dit c'est le lit de ma maman regarde comme il est doux. Elle a toujours rien dit. Peureuse je lui ai dit. C'est pas vrai elle a répondu.
Je lui ai dit de s'asseoir parce qu'on pouvait pas savoir si c'était doux si on s'asseyait pas. Alors elle s'est assise à côté de moi. J'ai dit touche comme c'est doux. Sens comme ça sent bon.... 
(illustration Ghyslaine CHIRAT-LEONELLI

1 commentaire:

croukougnouche a dit…

ouh là! là!
c'est terriblement envoutant...
on se demande comment ça va continuer et se terminer....
il y a des effluves de "Rebecca " dans l'évocation de cette ravissante Maman absente , même le parfum, les brosse à cheveux....

Le Blaireau -

 Dictionnaire du Zoodiac  : Signe de Poil, gouverné par l’ennuyeuse planète Rasoir.  Les natifs du blaireau sont généralement taquins...