lundi 17 octobre 2011

"Pour se faire aimer, on se rendra en l'île d'Avallon, dans le verger de l'Eternelle Jeunesse;choisir à l'un des pommiers le plus beau, le plus rond, le plus vert des fruits, qu'on laissera sur la branche. On l'entourera alors d'un blanc papier dans lequel on aura découpé le prénom du désiré. Le soleil, en mûrissant et en rougissant le fruit, écrira de cette façon son nom à travers le papier, que l'on brûlera après. Il ne restera plus qu'à manger le côté imprimé de la pomme et à enterrer l'autre moitié au milieu du verger."
Pierre DUBOIS - Elficologue



1 commentaire:

FRANKIE PAIN a dit…

Voici ce qui manquait à ma besace
tendrement votre amie
réinvite moi à tes cinquantes baguettes
je te donnerai peut être un coup de fil en fin de journée

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...